Site logo

Bruxelles-Compost


Du compost vert de qualité à partir de vos déchets de jardin

Notre processus de compostage

FR / NL

Vous trouverez ci-après une brève explication du processus de compostage utilisé Bruxelles-Compost.

Ce processus complet dure entre 5 et 6 mois.
  • Le broyeur

    Open or Close
    Alt image
    Stacks Image 4162
    Le broyeur sert à déchiqueter les déchets verts. Il peut broyer des branches d'un diamètre de 20 cm maximum. Dans cette phase, les déchets verts sont mélangés, ce qui facilite leur transformation.

  • Le dôme

    Open or Close
    Alt image
    Stacks Image 4210
    Le dôme permet de réaliser une aération forcée pendant les premiers jours de compostage, période pendant laquelle l’odeur est la plus forte. Le ventilateur d’extraction a une capacité beaucoup plus élevée (30.000m³/h) que les 2 ventilateurs de pulsion (2 x 10.000m³/h). de ce fait, le dôme est maintenu en dépression, ce qui évite toute « fuite » d’odeurs en faisant passer la totalité de l’air du dôme dans le biofiltre.

  • Le biofiltre

    Open or Close
    Alt image
    Stacks Image 4433
    L’air provenant du ventilateur d’extraction est pulsé vers le biofiltre pour y être purifié. Le biofiltre est un mélange de broyat de souches. Ce broyat sert de substrat pour des micro-organismes qui éliminent les particules d’odeur grâce à leur activité. En période sèche il est important d’humidifier régulièrement le biofiltre. Il doit être renouvelé tous les 2 ans.


  • Maturation en andain

    Open or Close
    Alt image
    Stacks Image 4241
    Après 11 jours passés dans le dôme, les déchets verts sont placés en andain tabulaire pour y poursuivre leur maturation. Les plaquettes chiffrées indiquent le mois de la mise en andain de la matière. Cela permet de suivre le stade de transformation du compost. Il se passera encore 5 mois avant la phase de tamisage.


  • Les retournements

    Open or Close
    Alt image
    Stacks Image 4275
    Toutes les 6 à 8 semaines, les andains sont retournés et déplacés d’environ 20 mètres. Le retournement permet l’aération des matières et accélère le processus de maturation. Il permet aussi de libérer de la place pour accueillir d'autres déchets verts sortant du dôme. Le retournement est l'opération la plus critique en ce qui concerne la production d’odeurs. En fonction des conditions météorologiques (par exemple en cas de brouillard) ou de la saturation sur le site, le planning peut être modifié.


  • Le tamisage

    Open or Close
    Alt image
    Stacks Image 4340
    Après 5-6 mois les déchets verts sont devenus du compost qui peut être tamisé. La maille du tamis est de 20 mm. Le compost fini est stocké dans le hall, à l’abri de la pluie, en vue de sa commercialisation. Le refus de tamisage est mélangé aux déchets verts frais qui sortent du dôme, ce qui en améliore la structure. Ils passent donc une seconde fois dans le processus de compostage. Ce refus de tamisage introduit les bactéries et champignons utiles au processus biologique de compostage.


  • Le windsifter

    Open or Close
    Alt image
    Stacks Image 4403
    Les déchets verts sont collectés en porte à porte dans des sacs plastiques, dont l'extraction s'opère grâce au windsifter. La matière de plus de 20 mm (non tamisée), qui contient l’entièreté du plastic, passe par le windsifter. Cette machine est équipée d’un ventilateur qui aspire le plastic et le souffle dans un conteneur par une buse. Il terminera sa course à Bruxelles-Energie pour être valorisé par incinération.


Alt image
Stacks Image 661
© 2012 Bruxelles-Compost - Avenue de Broqueville 12 à 1150 Bruxelles - Contactez-nous!